FR/
Sustainable

Mois sans plastique - Histoires de LVRSustainable | Chapitre 4 : La Bouche Rouge Paris

LVRSustainable échange avec la marque de cosmétiques française, La Bouche Rouge Paris.

Les produits cosmétiques sont un véritable terrain miné de polluants, certains moins visibles que d’autres, mais avec ses emballages végans réutilisables et ses formules sans microplastiques, La Bouche Rouge Paris a révolutionné l’industrie des cosmétiques. Pour cette quatrième et dernière semaine du juillet sans plastique, nous avons interviewé le fondateur de la marque, Nicolas Gerlier, pour en savoir plus sur comment la marque allie beauté et durabilité.

Lisez davantage l’article et rejoignez la révolution anti plastique !

LVRSustainable in conversation with La Bouche Rouge Paris

« Récupérer » est devenu le mot d’ordre dans un monde qui devient de plus en plus attentif à la durabilité, et l’industrie de la mode s’efforce aussi de réduire son impact environnemental. Quels sont les avantages des pièces qui sont fabriquées à partir de textiles recyclés et quelles sont les stratégies mises en place par votre marque pour réduire l’utilisation de plastique ?

Depuis sa création, réduire l’utilisation de plastique fait partie de la mission que s’est fixée La Bouche Rouge et de son approche. Nous sommes la première Maison à le faire. C’est l’une des raisons qui m’a poussé à créer une marque. L’industrie des cosmétiques est la 3e industrie la plus polluante au monde, et c’est principalement dû à la présence des plastiques – ceux utilisés pour les emballages et les microplastiques que l’on retrouve dans les formules qui polluent nos océans et sont ingérés à leur insu par ceux qui utilisent ces produits. Manifestement, nous ne devrions pas mettre de plastique dans nos corps !

C’était pour moi une décision évidente que de créer des produits éliminant le plastique de A à Z – pour protéger la planète, tout comme ceux qui produisent et consomment nos produits. Pour cela, nous avons repensé chaque étape de la chaîne logistique assurant la traçabilité, la durabilité et la performance. Par conséquent, nos rouges à lèvres sont vraiment sains, et même sûrs pour les femmes enceintes. Pour garantir une qualité impeccable, nous avons également développé notre propre laboratoire en France. Nous produisons nos rouges à lèvres dans des moules en métal qui sont réutilisables, que nous lavons à l’aide d’un processus sans eau. Traditionnellement, l’industrie utilise des moules en silicone qui sont jetés après la production de chaque lot. Et pour finir, nous avons créé des étuis rechargeables et sans plastique pour nos produits, qui sont fabriqués en France, et qui sont aussi de sublimes objets qui peuvent être utilisés au quotidien et conservés toute une vie.

LVRSustainable in conversation with La Bouche Rouge Paris

Que proposez-vous pour faire face au problème des microplastiques ?

Comme je l’ai dit, l’industrie des cosmétiques est la 3e la plus polluante au monde. Un milliard de rouge à lèvres sont jetés à la poubelle chaque année. Depuis les années 50, seulement 10% du plastique a été recyclé, et aujourd’hui, 83% de nos océans contiennent des microplastiques. Il est indispensable de comprendre que nous devons préserver nos ressources avant qu’elles ne s’épuisent. Je pense que c’est à notre génération de faire bouger les choses. Nous nous devons de proposer un nouveau paradigme qui ne compromet pas le luxe et la durabilité – c’est ce que s’efforce de faire La Bouche Rouge.

Selon moi, l’un des plus grands défis des marques de cosmétiques est d’éliminer le gaspillage et les plastiques à usage unique. Cela demande de prendre de nombreux éléments en considération, en commençant par les matériaux utilisés, la façon dont ils sont sourcés, tout comme comment et où les produits sont fabriqués. Il est fondamental d’approcher le problème de façon holistique et de prendre en compte l’impact direct et indirect que chaque élément peut avoir autant sur les gens que sur l’environnement. Je pense qu’aujourd’hui les marques beauté connaissent les pratiques qui pourraient aboutir à une production et une distribution plus durables, mais beaucoup sont celles qui doivent encore les adopter – soit à cause des coûts initiaux requis soit car cela prend du temps de mettre en place des changements sur une grande échelle, même en interne.

Mais c’est aujourd’hui qu’il faut changer. Je pense que tout le monde voit que la beauté durable est l’avenir, et en continuant de réduire le gaspillage, de diminuer notre empreinte carbone et d’utiliser des matériaux provenant de sources responsables, ensemble nous pouvons aider à préserver nos ressources pour les générations futures.

LVRSustainable in conversation with La Bouche Rouge Paris

Selon vous, comment les consommateurs peuvent-ils influencer les choix des marques en termes de durabilité ?

Je pense que la plus grande force de notre génération résulte dans le fait que nous savons l’impact que nous pouvons avoir. Ces dernières années, plus particulièrement grâce à la technologie et aux réseaux sociaux, le pouvoir est passé des mains des grandes entreprises à celles du public de différentes façons. Les marques doivent écouter les consommateurs pour comprendre ce qu’ils veulent et créer des produits adaptés. Maintenant qu’ils ont accès à une infinité d’options en seulement quelques clics, ils peuvent choisir où ils veulent faire leur shopping avec plus de transparence. Et de nos jours, les gens veulent acheter chez des marques qui incarnent leurs valeurs. La Bouche Rouge prône la durabilité, l’artisanat français, l’innovation continue et être une force pour le changement.

Qu’attendez-vous et/ou qu’espérez-vous pour un futur plus durable ? Qu’est-que chacun de nous peut-il faire pour réduire notre consommation quotidienne de plastique, en commençant par nos garde-robes ?

La mission de La Bouche Rouge est d’ouvrir la voie sur un avenir plus durable, en commençant au sein de l’industrie. Le véritable luxe aujourd’hui consiste en des objets et des formules produits de façon durable. Non seulement produire et consommer de façon durable est urgent, mais c’est aussi indispensable. La Bouche Rouge s’efforce d’être une pionnière dans le domaine, en réinventant nos objets quotidiens, en encourageant ses clients à consommer différemment et en imaginant un futur plus durable.

Bien évidemment, beaucoup d’entre nous sont conscients de tout cela et ont déjà des habitudes qui visent à réduire l’utilisation de plastique : en utilisant des sacs réutilisables, en optant pour des bouteilles d’eau réutilisables au lieu de celles qui sont jetées après utilisation… Concernant le maquillage, La Bouche Rouge a pour but de rendre l’utilisation de produits sans plastique plus agréable, grâce à nos sublimes étuis et à nos formules sensorielles. Le luxe et la durabilité peuvent, et devraient, être imbriqués.

Nicolas Gerlier, le fondateur

À propos de LVRSustainable

LVRSustainable est la section de LuisaViaRoma dédiée à une sélection d’articles et de marques durables, tout comme de collaborations spéciales avec des organismes à but non lucratif et des marques pour défendre des causes sociales et environnementales. LVRSustainable a pour objectif de sensibiliser la communauté globale au développement durable afin de promouvoir la mode éco-responsable : agriculture biologique, produits végans, commerce équitable, écologie, émancipation des femmes, engagement communautaire, recyclage & upcycling et artisanat de luxe.

La Bouche Rouge Paris

IP-0A005425 - 2024-03-02T01:58:37.8627726+01:00