FR/
Sustainable

Mois sans plastique - Histoires de LVRSustainable | Chapitre 3 : Mini Melissa

LVRSustainable échange avec la marque de chaussures Enfant, sœur de Melissa, la célèbre marque de chaussures en caoutchouc pour Femme fabriquées au Brésil.

Pour cette troisième semaine du juillet sans plastique, nous vous présentons Mini Melissa, la marque qui transforme le plastique en des chaussures colorées et confortables depuis 1979, tout en préservant l’environnement et ceux qui portent ses chaussures. Nous avons demandé à la marque comment s’efforce-t-elle de contribuer à un futur plus durable pour nos enfants et que pouvons-nous faire au quotidien pour faire de ce futur une réalité ?

Lisez davantage l’article et rejoignez la révolution anti plastique !

Mini Melissa at LUISAVIAROMA

« Récupérer » est devenu le mot d’ordre dans un monde qui devient de plus en plus attentif à la durabilité, et l’industrie de la mode s’efforce aussi de réduire son impact environnemental. Quels sont les avantages des pièces qui sont fabriquées à partir de textiles recyclés et quelles sont les stratégies mises en place par votre marque pour réduire l’utilisation de plastique ?

Le matériau brut principal utilisé dans la production des chaussures Melissa est le plastique à utilisation continue (par opposition à l’utilisation unique), qui est également facilement recyclable, non toxique et sans produits chimiques : MelFlex. Ce plastique à utilisation continue peut être réutilisé pendant de nombreuses années, grâce à sa durabilité et à son potentiel hautement circulaire. Chaque produit Melissa contient environ 30% de matériaux recyclés (pré-consommation) et, sur certains de nos projets spéciaux, la composition des chaussures peut contenir jusqu’à 100% de matériaux recyclés – c’est le cas de Melissa Flox M Edition, fabriquée uniquement à partir de chaussures recyclées.
L’utilisation de matériaux recyclés équivaut à une empreinte carbone faible – une affirmation vérifiée par l’université brésilienne à travers une étude conduite en 2021. Cette étude se base sur une méthodologie appelée Life Cycle Assessment (LCA), qui évalue le cycle de production et l’offre du produit, de l’extraction des matériaux bruts à la fabrication et à la livraison.
Nous sommes constamment à la recherche de nouvelles occasions de réduire notre impact environnemental, comme un système interne utilisé pour mesurer l’impact environnemental de nos chaussures avant même qu’elles soient fabriquées.
De plus, tous les magasins Clube Melissa et Galeria Melissa au Brésil, qui se résument à environ 400 points de vente, possèdent des collecteurs de chaussures pour récolter les chaussures usagées, que nous envoyons aux entreprises de recyclage homologuées. Actuellement, nous sommes en train d’étudier des moyens d’exporter ces points de récolte dans d’autres pays où les chaussures sont vendues.

Mini Melissa at LUISAVIAROMA

Que proposez-vous pour faire face au problème des microplastiques ?

En faisant des recherches et en revisitant nos matériaux de façon continue et en explorant des stratégies de conception qui réduisent l’impact environnemental. Par exemple, pour substituer les paillettes, l’un des types de microplastiques les plus connus, nous avons développé des options de finition en utilisant des matériaux biologiques, des encres pulvérisées qui créent un effet métallisé et des textures qui reproduisent un effet pailleté, parmi d’autres méthodes qui sont encore en voie d’expérimentation. Ces technologies permettent de réduire l’utilisation de colle et de paillettes, ce qui permet de réduire l’utilisation des microplastiques difficilement traçables.

Selon vous, comment les consommateurs peuvent-ils influencer les choix des marques en termes de durabilité ?

Les consommateurs influencent les marques dès le moment où ils prennent la décision d’acheter de façon responsable. Il existe une cocréation de valeur entre le consommateur et les entreprises, à partir du moment où elles découvrent cette nouvelle demande du consommateur, elles adaptent leur offre de produit. Naturellement, les consommateurs responsables qui ont eu une expérience de shopping positive, sont plus enclins à influencer les habitudes d’achats des autres. Lorsqu’on parle de caractéristiques durables, communiquer de façon transparente et honnête génère de la confiance envers les marques.

Mini Melissa at LUISAVIAROMA

Qu’attendez-vous et/ou qu’espérez-vous pour un futur plus durable ? Qu’est-que chacun de nous peut-il faire pour réduire notre consommation quotidienne de plastique, en commençant par nos garde-robes ?

Un futur durable se construit en diminuant continuellement, selon nos capacités, notre impact socio-environnemental. En commençant par notre garde-robe, nous devrions nous demander dans quelles circonstances nos pièces ont été produites, ce qui implique de comprendre les conditions de travail – si les entreprises fournissent un environnement sécurisé et positif à ses salariés et si elles respectent les lois locales sur le travail. Dernièrement, connaître les matériaux bruts et les procédés de production de la marque, permet de s’assurer que la production est fabriquée de la façon la plus responsable et durable possible. Melissa est fière d’avoir gagné de nombreux prix et certifications nationales (Brésil) et internationales par rapport à sa responsabilité envers les travailleurs et l’efficacité écologique de ses procédés :

Socio-environnemental :
SMETA est l’un des audits le plus réputés au monde sur le management éthique et la responsabilité sociale. En 2021, les opérations de production de Melissa ont été soumises à un audit et ont obtenu d’excellents résultats afin de garantir la conformité des demandes à propos de son engagement envers le développement durable. L’association brésilienne des industries textiles (ABIT) promeut des évaluations continues de la chaîne de distribution de l’industrie de la mode, pour garantir l’éthique professionnelle, des conditions de travail décentes pour les salariés et la préservation de l’environnement. Dans l’audit de 2021, Grendene a obtenu le score le plus haut atteignant le sceau d’or d’ABIT.

Environnemental :
La Vegan Trademark – Vegan Society, une institution basée au Royaume-Uni, est l’un des organismes de certification les plus importants au monde pour les produits végans. Depuis 2019, Grendene est enregistrée sur la liste de la Vegan Society, ce qui veut dire que toutes nos chaussures ne possèdent aucun composant d’origine animale, en plus de ne pas faire de tests sur les animaux. Comme en 2020, nous avons soumis nos données au Carbon Disclosure Project (CDP) – une organisation qui évalue la performance environnementale des entreprises, réduisant le fossé entre elles et les actionnaires pour faciliter les affaires – pour les enquêtes des programmes Water Security et Climate Change. Melissa a obtenu le sceau d’argent dans le Brazilian GHG Protocol Program (l’outil principal pour identifier, contrôler et gérer les émissions GHG) pour la première publication d’un inventaire du Registre Public des Émissions de Gas à effet de serre, prouvant son intégrité et sa transparence sur l’information publiée.

À propos de LVRSustainable

LVRSustainable est la section de LuisaViaRoma dédiée à une sélection d’articles et de marques durables, tout comme de collaborations spéciales avec des organismes à but non lucratif et des marques pour défendre des causes sociales et environnementales. LVRSustainable a pour objectif de sensibiliser la communauté globale au développement durable afin de promouvoir la mode éco-responsable : agriculture biologique, produits végans, commerce équitable, écologie, émancipation des femmes, engagement communautaire, recyclage & upcycling et artisanat de luxe.

Mini Melissa

IP-0A004DF3 - 2024-03-02T00:19:42.5671790+01:00