FR/
Sustainable

LVRSustainable fête la Journée de la Terre avec Aya Muse, Miaou, Matteau, Nanushka, Veja et CDLP

Lisez-davantage les interviews de ces marques exclusives pour découvrir le prêt-à-porter responsable dans lequel investir.

À l’occasion de la Journée mondiale de la Terre, nous avons interviewé certaines de nos marques LVRSustainable favorites pour comprendre pourquoi le mouvement « slow fashion » est-il si important aujourd’hui et découvrir comment s’y prennent-elles pour préserver autant la planète que les personnes. Découvrez Aya Muse, Miaou, Matteau, Nanushka, Veja et CDLP, les marques responsables qui révolutionnent l’industrie de la mode. Laissez-vous inspirer et rejoignez le mouvement pour vous aussi contribuer à un avenir durable !

Robes noires Aya Muse LVRSustainable

Quelles pratiques commerciales et de production responsables avez-vous mis en place afin de mieux respecter les personnes et l’environnement ?

Nos créations sont fabriquées en Géorgie et en Chine dans de petites usines éthiques. L’ensemble de nos usines est certifié BSCI et sans plastique à usage unique. Nous travaillons avec des producteurs soigneusement sélectionnés, en fonction de l’expertise de nos fournisseurs et des matériaux. Nous travaillons en étroite collaboration avec nos fournisseurs à chaque saison pour en apprendre davantage sur comment devenir plus durable et nous améliorer.

Pourquoi selon vous la slow fashion est-elle si importante aujourd’hui ?

Le mouvement « slow fashion » est beaucoup plus important aujourd’hui, car à cause de l’industrie actuelle en perpétuel changement qui a le potentiel d’avoir un impact plus durable sur l’environnement. Avec l’augmentation des pratiques durables, nous pouvons créer les bases pour introduire des alternatives écologiques dans l’industrie de la mode.

Parlez-nous de votre marque et de pourquoi avez-vous adopté une approche durable de la mode ?

Depuis la fondation de la marque, nous utilisons les rebuts au lieu de produire de nouveaux textiles. Nous utilisons également des techniques d’impression numérique sur nos textiles pour éviter une utilisation trop importante d’eau et de produits toxiques.
De plus, tous les emballages de la marque sont biodégradables ou peuvent être recyclés.

Quelles pratiques commerciales et de production responsables avez-vous mis en place afin de mieux respecter les personnes et l’environnement ?

Depuis la fondation de la marque, nous utilisons les rebuts au lieu de produire de nouveaux textiles. Nous utilisons également des techniques d’impression numérique sur nos textiles pour éviter une utilisation trop importante d’eau et de produits toxiques.

De plus, tous les emballages de la marque sont biodégradables ou peuvent être recyclés.

Pourquoi selon vous la slow fashion est-elle si importante aujourd’hui ?

Il semblerait que le monde comprend enfin l’importance de la responsabilité dans le milieu de la mode en lien avec la production, les matériaux bruts et l’ensemble du cycle de vie d’un produit. Si nous nous soutenons et nous engageons tous à acheter des produits fabriqués de façon responsable, même si que partiellement, nous pouvons faire une grande différence.

Sac à main Miaou LVRSustainable
Vêtements Matteau LVRSustainable

Quelles pratiques commerciales et de production responsables avez-vous mis en place afin de mieux respecter les personnes et l’environnement ?

C’est important pour nous que chaque composante de notre activité se demande : « Comment pouvons-nous faire cela de manière plus durable et réfléchie pour minimiser notre impact ? » des emballages jusqu’aux textiles et à la production.

Nous nous efforçons de produire tout ce que nous pouvons en Australie et nous nous engageons à soutenir l’industrie textile australienne, en nous engageant avec notre communauté d’acteurs et en partageant nos connaissances et nos progrès pour le bien de tous. Là où nous ne pouvons pas produire sur nos côtes, nous nous assurons de minimiser notre empreinte carbone en sélectionnant des textiles et des usines proches géographiquement proches.

Nous recherchons des partenaires qui répondent à notre Code de Conduite, partagent notre vision et s’engagent pour leurs responsabilités sociales et environnementales.
Notre source d’approvisionnement en matériaux privilégie des sources régénératrices, biologiques, renouvelables et recyclées. Nous comprenons que chaque fibre possède ses « pour » et ses « contre » en termes d’impact environnemental et qu’il n’y a pas de solution miracle. Cependant, nous évaluons l’impact environnemental de tous les textiles que nous utilisons et la durabilité de la production d’un matériau est primordiale, en plus de la prise en compte du cycle de vie de ces matériaux.
Nous sommes actuellement en train de travailler pour finaliser notre projet de compensation des émissions carbones avec Climate Active, en collaboration avec le gouvernement australien, afin que les émissions carbones de notre activité soient compensées à 100% chaque année.

Depuis 2019, nous n’avons produit que deux collections par an pour ralentir la cadence et réduire notre impact.
Le chemin vers la durabilité est un parcours d’apprentissage et de découverte. Nous ne revendiquons pas avoir toutes les réponses ou la capacité à cocher toutes les cases, mais nous faisons tout notre possible pour réduire notre impact sur la planète.

Pourquoi selon vous la slow fashion est-elle si importante aujourd’hui ?

Nous ne pouvons pas nier que la planète a besoin de notre aide, nous le voyons à travers le changement climatique et les catastrophes naturelles. L’industrie de la mode contribue largement aux émissions carbones et aux décharges. Ralentir la cadence est extrêmement important afin de réduire l’empreinte carbone de l’industrie ; mais aussi, privilégier la qualité, la durabilité, la longévité et l’intemporalité afin que nos vêtements ne finissent à la décharge. Nous devons tous y participer, y compris en enseignant à nos clients un mode de consommation responsable pour un meilleur avenir autant pour notre planète que pour nos enfants.

Débardeur en maille Nanushka LVRSustainable

Parlez-nous de votre marque et de pourquoi avez-vous adopté une approche durable de la mode ?

Notre industrie est la deuxième plus polluante au monde et chaque partie intéressée devrait s’engager à prendre part dans le changement de paradigme afin d’inverser les impacts négatifs de nos pratiques avant qu’il ne soit trop tard.

Depuis sa création, Nanushka a pour ambition de créer des produits fabriqués avec grand soin qui soient fonctionnels et durables, à travers une production responsablement authentique et consistante. Les pièces étant imaginées à Budapest et produites principalement en Europe (en 2021, au moins 90% des produits finis), les collections de Nanushka célèbrent les meilleurs matériaux et techniques du continent.

Nous voulons être perçus comme une marque authentique par nos clients, une marque qui a une histoire à raconter, et l’histoire que nous voulons raconter est une histoire de respect envers les personnes, le territoire, nos écosystèmes, l’inclusivité et la justice. À travers la durabilité et la circularité, nous pouvons une fois de plus explorer la valeur de la lenteur, de l’artisanat et de l’héritage et les impacts positifs qu’ils ont sur les personnes, sur leur bien-être et sur l’environnement.

Quelles pratiques commerciales et de production responsables avez-vous mis en place afin de mieux respecter les personnes et l’environnement ?

Les fibres et les matériaux que l’industrie de la mode utilise exercent une pression considérable sur les ressources naturelles comme l’eau, l’énergie et la terre. Au moins deux tiers de l’empreinte environnementale d’une marque peuvent être attribués à ses choix de matériaux bruts, c’est pourquoi nous nous engageons à nous approvisionner en matériaux 100% responsables d’ici 2025 (en 2021, environ 50% des matériaux bruts utilisés étaient responsables et en accord avec notre Politique d’approvisionnement) et à continuer de chercher des matériaux innovants et alternatifs pour nos collections et nos emballages (nous utilisons RePack qui offre des emballages réutilisables et à consigner fabriqués à partir de matériaux recyclés).

En 2021, nous sommes devenus signataires de la charte de l’industrie de la mode des Nations Unies pour l’action climatique afin de soutenir l’industrie en accélérant le changement transformatif nécessaire à atteindre la neutralité des émissions de gaz à effet de serre, et nous nous engageons à réduire notre empreinte environnementale et à définir des objectifs scientifiques d’ici fin 2023.
Actuellement, l’industrie de la mode repose sur un modèle de business linéaire, mais c’est un modèle qui impose des contraintes excessives sur les ressources naturelles et manque de résistance à long terme aux perturbations. Nous avons conscience que passer à de nouveaux modèles de business circulaires peut aider l’industrie à dissocier la croissance économique de l’utilisation des ressources naturelles, c’est pourquoi nous collaborons avec EON pour créer des identités de produits numériques accessibles avec un QR code pour partager les informations importantes sur le cycle de vie du produit à celui qui le porte et soutenir les bonnes pratiques en matière de réparation, de revente, de location et de recyclage.

Nous voulons également continuer à travailler avec nos partenaires pour opérer un développement social et économique positif pour les salariés, pour leurs familles et pour leurs communautés en respectant les droits de l’homme en garantissant des conditions de travail décentes, un salaire juste et en promouvant le bien-être, et nous sommes fiers que 70% de notre production soit réalisée dans un rayon de 300 km autour de notre siège à Budapest pour soutenir l’économie locale.

Pourquoi selon vous la slow fashion est-elle si importante aujourd’hui ?

Une entreprise peut être prospère si elle a les ressources disponibles nécessaires pour soutenir sa croissance – une organisation durable au 21è siècle est une entreprise qui a un rôle actif dans le changement nécessaire pour créer une industrie de la mode positive nette qui redonne davantage à la société, à l’environnement et à l’économie globale au lieu de retirer. Donc c’est et ce sera encore plus important de changer et d’explorer de nouveaux modèles de business circulaires et privilégier des valeurs comme la longévité, la fonctionnalité et la versatilité.

Chez Nanushka, nous nous engageons à concevoir des vêtements versatiles qui peuvent être portés à de multiples occasions et nous créons avec l’intention d’apporter quelque chose sur le marché qui se transmettra de génération en génération, étant donné que nous pensons que si nous créons un design uniquement d’un point de vue de la « beauté », des tendances et de l’esthétique sans prendre en considération les autres aspects – nous créons assurément pour faire échouer les écosystèmes. La « slow fashion » signifie repenser la façon dont les produits sont créés, mais aussi le système auquel ils appartiennent, car ils sont strictement interdépendants.

Sneakers Veja LVRSustainable
Photo Credit: @vincentdesailly

Quelles pratiques commerciales et de production responsables avez-vous mis en place afin de mieux respecter les personnes et l’environnement ?

Pour nous, les sneakers les plus écologiques sont celles que nous portons déjà. Cette idée fait partie du cœur de notre projet « Clean, Repair, Collect ». Le but est de proposer aux clients de nettoyer et de réparer leurs chaussures et leurs sneakers pour qu’elles durent plus longtemps et ainsi, augmenter la durabilité émotionnelle du produit ou les récolter pour un projet de recyclage si elles ne sont pas réparables. Avec notre service de réparation, nous renforçons la durabilité physique d’une paire comparée à son état initial. Depuis que nous avons lancé ce programme, nous avons réparé 12000 paires.

Depuis 2004, VEJA a confié sa logistique à des personnes vulnérables, handicapées et parfois socialement exclues. VEJA a tellement évolué ces dernières années que nous réalisons que l’équipe a dû s’agrandir et avons décidé d’établir notre nouvel entrepôt logistique chez Log’ins (Logistics & Insertion). Cette organisation fonctionne grâce à des personnes légèrement handicapées et s’occupe de leur inclusion sociale. De la production aux opérateurs eux-mêmes, l’entreprise adapte et soutient individuellement chaque membre de l’équipe pour qu’ils trouvent un emploi.

Pourquoi selon vous la slow fashion est-elle si importante aujourd’hui ?

Une cadence plus lente pour agir différemment, de manière plus consciente. Je pense que le bien-être commence ici. Depuis 2005, VEJA se développe de façon organique, pas à pas, sans investisseurs. Étant donné que nous nous approvisionnons et contrôlons chaque matériau brut et chaque procédé de notre chaîne de production, cela prend du temps, mais nous sommes certains que c’est la meilleure solution pour créer un impact positif.

Nous avons passé de nombreux mois dans les usines qui produisent nos sneakers et avons une équipe au Brésil qui va les voir chaque jour. Nous avons réussi à construire une relation forte avec nos fournisseurs.

C’est pourquoi nous pouvons affirmer que l’écologie n’est pas un fardeau pour une entreprise, mais plutôt une force. La durabilité n’est pas un Powerpoint. Vous devez rencontrer les gens, passer du temps avec eux pour comprendre leurs difficultés et trouver des solutions ensemble.

Parlez-nous de votre marque et de pourquoi avez-vous adopté une approche durable de la mode ?

Au cœur de CDLP, il existe un dévouement à l’objectif, à l’innovation et à la durabilité. Fondée en 2016 par Christian Larson et Andreas Palm comme un projet passion après avoir constaté un manque d’options sartoriales pour leur couche de base dans une industrie dominée par la production de masse, les licences et les matériaux de qualité médiocre.
Ce qui a commencé comme une simple mission pour apporter qualité, intelligence et goût à un produit qui manquait les trois est devenu quelque chose de plus grand. CDLP ce n’est plus uniquement des sous-vêtements, c’est une ligne en constante expansion de basiques de luxe pour un esthétique luxueux et contemporain ; c’est un style de vie basé sur une simplicité fonctionnelle et un design durable.

Quelles pratiques commerciales et de production responsables avez-vous mis en place afin de mieux respecter les personnes et l’environnement ?

Nos pièces sont réalisées à la main à partir de textiles durables, dont chaque fibre provient de l’avant-garde de l’innovation textile. Le TENCEL® Lyocell de nos sous-vêtements et le bambou de nos chaussettes proviennent de bois de source durable ; l’ECONYL® de nos maillots de bain proviennent de déchets plastiques récupérés dans l’océan puis transformés en une nouvelle pièce.
L’ensemble de nos produits est conçu dans notre atelier à Stockholm, où la forme suit la fonction et le luxe discret est le test décisif pour chaque style. Chaque création débute avec un textile premium, prend forme grâce à la précision du patronage et se concrétise lors de l’assemblage.

Nous soutenons une production européenne à petite échelle pour remédier aux produits obsolètes que la production de masse manifeste. Nos partenaires sont soigneusement sélectionnés selon des valeurs communes et pour construire des partenariats sur le long terme. Nous nous assurons à ce que nos partenaires adhèrent à une conduite socialement responsable et s’engagent à fournir aux travailleurs des conditions de travail sûres et le salaire minimum vital. Nous effectuons régulièrement des contrôles.

Nos sous-vêtements, t-shirts et vêtements de sport sont découpés, cousus et soigneusement contrôlés au sein d’une usine familiale de troisième génération au Portugal. S’appuyant sur une tradition sartoriale forte, notre équipe d’artisans experts réalise à la main chaque pièce individuellement en faisant attention au moindre détail et en s’assurant de sa qualité. Nos maillots de bain et nos chaussettes sont fabriqués en Italie.

La philosophie de conception est guidée par un but, la durabilité et un style sans effort – assurant la longévité autant au produit qu’à la marque.

Pourquoi selon vous la slow fashion est-elle si importante aujourd’hui ?

La responsabilité et la durabilité ne sont plus optionnelles, c’est ce qui est désormais attendu des marques. La « responsabilité » va bien au-delà de l’approvisionnement et de la production, cela recouvre chaque aspect de la marque : un design réfléchi fait pour durer, des relations professionnelles consolidées et une culture d’entreprise solidaire.

Short de bain CDLP LVRSustainable

À propos de LVRSustainable

LVRSustainable est la section de LuisaViaRoma dédiée à une sélection d’articles et de marques durables, tout comme de collaborations spéciales avec des organismes à but non lucratif et des marques pour défendre des causes sociales et environnementales.
LVRSustainable a pour objectif de sensibiliser la communauté globale au développement durable afin de promouvoir la mode éco-responsable : agriculture biologique, produits végans, commerce équitable, faible impact, émancipation des femmes, engagement communautaire, recyclage & upcycling et artisanat de luxe.

LVRSustainable

Nos remerciements à Aya Muse, Miaou, Matteau, Nanushka, Veja et CDLP.

Ne manquez rien des nouveautés !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir par e-mail les dernières tendances, les nouveautés, les offres exclusives, les événements spéciaux et les promotions.

VOUS AIMEREZ AUSSI

IP-0A004DF3 - 2024-03-02T00:18:49.7212956+01:00